Une polémique du "JDD" : "Ce n'est pas une erreur, c'est juste une illustration du propos", se défend le nouveau directeur de la rédaction Geoffroy Lejeune

Le nouveau directeur de la rédaction du "Journal du Dimanche", Geoffroy Lejeune, réagit dimanche soir sur France Bleu Gascogne à la polémique sur l'illustration de la Une et une photo en page 3 de l'édition de ce dimanche, la première après une grève historique de quarante jours.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Geoffroy Lejeune, le 13 octobre 2021, à Paris. (ALAIN JOCARD / AFP)

"Ce n'est pas une erreur, c'est juste une illustration du propos", se défend dimanche 6 août, au micro de France Bleu Gascogne, le nouveau directeur de la rédaction du Journal du Dimanche Geoffroy Lejeune après la publication du premier numéro qu'il a dirigé, dimanche 6 août, et une première polémique sur l'illustration de la Une et une photo en page 3.

Deux situations bien différentes

Les photos choisies montrent la marche blanche pour Enzo qui s'est tenue à Hinx, dans les Landes, le 21 janvier 2023, rapporte France Bleu Gascogne. Cet adolescent avait été percuté par une voiture, mais sa famille de la victime ne fait pas partie des signataires de la tribune contre l'insécurité publiée dans le JDD. En revanche, la famille d'un autre adolescent également prénommé Enzo est, elle, bien signataire de cette lettre ouverte. Il s'agit d'un jeune de 15 ans mortellement poignardé à Louviers, dans l'Eure, le 22 juillet 2023.

"On a fait un dossier extrêmement large sur les victimes de l'insécurité, de toutes les insécurités, et leur rapport à la justice, à la froideur de l'institution judiciaire."

Geoffroy Lejeune

à France Bleu Gascogne

"On a décidé d'illustrer ce dossier par une photo de marche blanche parce que, dans l'imaginaire collectif, la marche blanche c'est le moment de communion et d'espérance de gens qui sont confrontés à ce genre de drames", poursuit le journaliste. Pour lui, "cette marche blanche-là était parfaitement adaptée pour illustrer une couverture du JDD". "

Geoffroy Lejeune précise qu'il sait que la famille d'Enzo de Hinx n'est pas associée à cette tribune. "En revanche, il y a des gens qui ont vécu la même chose qu'eux qui sont associés à cette tribune", ajoute-t-il. "Que la famille d'Enzo [dans les Landes] sache que notre seule volonté était de défendre tous les gens confrontés à un parcours judiciaire compliqué, douloureux, blessant, mais qu'il n'y avait aucune volonté de les blesser ou les instrumentaliser", déclare le nouveau directeur du JDD.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.