Cet article date de plus de neuf ans.

L'agence de presse Sipa News vers le dépôt de bilan ?

La toute nouvelle agence de presse pourrait s'arrêter prématurément, faute de financement. La direction nie la perspective d'un dépôt de bilan, mais reconnaît des difficultés avec l'actionnaire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
"Sipa News, l'agence tous risques", titrait le journal "Libération" à l'occasion du lancement de l'agence de presse en France, le 26 octobre 2012. (LIBERATION / CAPTURE FTVI)

MEDIAS – C'est une aventure journalistique qui se voulait ambitieuse mais qui pourrait tourner court. Seulement trois semaines après son lancement, l'agence de presse française Sipa News traverse de sérieuses difficultés financières, au point de se diriger vers un dépôt de bilan, selon des informations publiées par Le Figaro lundi 12 novembre. 

Une perspective aussitôt réfutée par le directeur général, Olivier Mégean, lors d'une réunion avec les salariés au siège de l'entreprise. Selon un participant à cette réunion joint par francetv info, Olivier Mégean a toutefois reconnu "des difficultés avec l'actionnaire". L'agence Sipa News a également réagi à cette rumeur de dépôt de bilan via son compte Twitter :

Concurrencer l'Agence France Presse

Lancée courant octobre, la branche française de l'agence Sipa serait, d'après Le Figaro"victime du lâchage de son propriétaire, l'agence de presse allemande DAPD, elle-même en grande difficulté financière".

Après le rachat du service français d'Associated Press, Sipa News ambitionnait de concurrencer la toute puissante Agence France Presse (AFP). Elle comptait pour cela sur une rédaction composée de "plus de 80 journalistes", selon un communiqué envoyé début octobre, et avait notamment débauché le rédacteur en chef du service France de l'AFP, Jean-Luc Testault. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.