Procès Charlie : récit de ceux qui ont croisé les frères Kouachi

C’est l’un des moments les plus attendus et les plus éprouvants au procès des attentats de "Charlie Hebdo" et de l’Hypercacher : la Cour d’assises spéciale donne mardi 8 septembre la parole aux rescapés des attaques, mais aussi à ceux qui ont vu les terroristes.

France 3

Au palais de Justice, Nathalie Perez était en direct pour évoquer l’émotion de ceux appelés à témoigner. "Il y a beaucoup d’émotion ce matin encore à la Cour d’assises spéciale, avec le témoignage des employés d’une entreprise qui se trouvait juste à côté des locaux de Charlie Hebdo. Notamment une femme qui a raconté son face à face avec les frères Kouachi au moment où ils ont fait irruption dans son bureau pour lui demander où se trouvait précisément l’entrée de la rédaction", explique Nathalie Perez, avant d’ajouter que "miraculeusement, cette femme n’a pas été tuée, mais elle raconte aujourd’hui les coups de feu, l’odeur de la poudre, et sa culpabilité de ne pas avoir pu donner l’alerte".

"Une petite victime de l’ombre"

Virginie Chapel en effet, s’est confiée sur ce jour qui a marqué sa vie : "J’ai vu Chérif Kouachi devant moi qui s’énervait, qui me demandait où était Charlie. Il sautait, il s’énervait, on aurait dit un gamin qui n’était pas content. Je pensais qu’on allait mourir. Après, on a entendu les coups de feu espacés, c’était terrible parce qu’on aurait pu les compter, et après ça a été le calme" explique-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les accusés dans le box et leurs avocats au premier jour du procès des attentats de janvier 2015 devant la cour d\'assises spéciale de Paris, le 2 septembre 2020. 
Les accusés dans le box et leurs avocats au premier jour du procès des attentats de janvier 2015 devant la cour d'assises spéciale de Paris, le 2 septembre 2020.  (BENOIT PEYRUCQ / AFP)