Charlie Hebdo : les personnes ayant croisé les frères Kouachi témoignent au procès

Le procès des attentats de 2015 se poursuit devant la Cour d'assises spéciale de Paris. Mardi 8 septembre, les premiers témoignages liés à la tuerie de "Charlie Hebdo" ont eu lieu à la barre. 

France 2

Les souvenirs restent très douloureux. Mardi 8 septembre, à la barre, les personnes qui ont croisé les frères Kouachi lors des attentats de Charlie Hebdo s'exprimaient. Virginie Chapel, qui travaille alors comme secrétaire à côté des locaux du magazine, a été la première à croiser les frères Kouachi. "J'ai vu Chérif Kouachi devant moi, qui s'énervait, qui me demandait où était Charlie, il sautait, il s'énervait, on aurait dit un gamin qui n'était pas content."

"Je pensais qu'on allait mourir"

"A plusieurs reprises, on lui a dit que ce n'était pas là, et il s'est énervé, il a tiré. J'ai envoyé des textos à mon fils et à mon mari parce que je pensais qu'on allait mourir. On a entendu les coups de feu espacés, et c'était terrible parce qu'on aurait pu les compter. Puis après ça a été le calme. Puis on s'est repris une fusillade", rajoute Virginie Chapel. Durant des mois, les coups de feu ont résonné dans ses oreilles. Elle n'avait pas été blessée à l'époque. Pour beaucoup, elle n'est donc pas une victime. Une situation particulièrement difficile pour elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme porte une affiche avec le slogan \"Je suis Charlie\", le 16 janvier 2015 à Pontoise (Val-d\'Oise), lors des funérailles du dessinateur Charb.
Une femme porte une affiche avec le slogan "Je suis Charlie", le 16 janvier 2015 à Pontoise (Val-d'Oise), lors des funérailles du dessinateur Charb. (DOMINIQUE FAGET / AFP)