Baisé volé des Sarkozy : le responsable de la fuite mis à pied

TF1 a mené une enquête interne et identifié le salarié qui a mis en ligne la vidéo dans laquelle la Première dame embrasse furtivement son mari sur le plateau du 20 heures. 

Carla Bruni-Sarkozy embrassant son mari sur le plateau de TF1 le 16 février 2012.
Carla Bruni-Sarkozy embrassant son mari sur le plateau de TF1 le 16 février 2012. (FTVI)

La vidéo avait fait le tour du web. Le responsable de la fuite des images montrant Carla Bruni-Sarkozy embrasser furtivement son mari sur le plateau du JT de TF1, jeudi 16 février, a été identifié. Selon L'Express, il s'agit d'un salarié en CDD à LCI. Le site indique, vendredi 24 février, que la chaîne l'a suspendu de ses fonctions et convoqué à un entretien préalable.

De son côté, Le Parisien affirme que TF1 s'est refusé à dévoiler l'identité de ce "pirate du baiser" par respect pour sa vie privée. Il n'est pour l'instant pas question de licenciement, mais "d'une éventuelle sanction".

Précédent en 2008

Ces images off, tournées quelques minutes avant que le président annonce sa candidature à la présidentielle sur TF1, avaient été diffusées sur le site russe RuTube. On y voit Carla Bruni s'avancer vers le chef de l'Etat pour repositionner sa légion d'honneur, sur le revers de sa veste, avant de l'embrasser. 

Ce n'est pas la première fois qu'une scène off de Nicolas Sarkozy sur un plateau de télé est diffusée. En 2008, huit minutes de vidéo du plateau du 19/20 de France 3 avaient été rendues publiques, montrant le président agacé qu'un technicien l'évite et demandant à Gérard Leclerc combien de temps il avait passé "au placard"