Macron : un premier meeting provocateur

Emmanuel Macron appelle ce mardi 12 juillet ses partisans à aller jusqu'à 2017 et jusqu'à la victoire. Le ministre de l'Économie a tenu son premier grand meeting à Paris. Une véritable démonstration de force.

France 3

Ils sont 3 000 debout. La salle est comble et tous scandent : "Macron président !". Si ce mardi soir, Emmanuel Macron a remercié François Hollande de l'avoir nommé au gouvernement, sa loyauté s'est arrêtée là. Face aux marcheurs de son mouvement, il a clairement tenu un discours d'émancipation vis-à-vis de l'exécutif, son mouvement "En marche !", il veut l'emmener jusqu'à la victoire. "Dans cette bataille, nous allons donner toutes nos forces, prendre tous les risques et je les prendrai avec vous. Nous devons être le mouvement de l'espoir. Et nous le porterons ensemble jusqu'en 2017 et jusqu'à la victoire", a lancé le ministre de l'Économie.

Un départ imminent du gouvernement ?

Si Emmanuel Macron n'a pas clairement annoncé sa démission du gouvernement, dans la salle, son engagement ne fait plus de doutes. Ce soir, le ministre a clairement critiqué le quinquennat de François Hollande et, lucide, il a dit que mercredi risque d'être une journée difficile. Il se pourrait bien que François Hollande décide de se séparer de son ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique.

Le JT
Les autres sujets du JT