Cet article date de plus d'un an.

Prise de parole d'Emmanuel Macron : "Il est hors-sol, ce qu'il dit est absolument inadmissible", affirme Fabien Roussel

Pour Fabien Roussel, député du Nord, "l'abondance et l'insouciance à laquelle on veut mettre fin, c'est celle dont abusent les plus riches de notre pays."

Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Fabien Roussel, Secrétaire national et député du Parti Communiste, le 21 juin 2022. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Emmanuel Macron, qui a prédit mercredi 24 août la "fin de l'abondance" en ouverture du Conseil des ministres de rentrée, est "hors-sol", affirme sur franceinfo le député communiste du Nord, Fabien Roussel. "Ce qu'il dit est absolument inadmissible, incompréhensible, pour celles et ceux qui travaillent durement et qui ont du mal à vivre dignement de leur travail."

franceinfo : Pourquoi les propos d'Emmanuel Macron vous mettent-ils en colère ?

Fabien Roussel : Le président de la République est coupé de la réalité des Français. Il est hors-sol, et ce qu'il dit est absolument inadmissible, incompréhensible pour celles et ceux qui travaillent durement et qui ont du mal à vivre dignement de leur travail. Et c'est à eux que l'on dit "fini l'insouciance, fini l'abondance". Parce que quand il parle d'abondance, Emmanuel Macron parle aussi d'argent public et d'investissement de l'État, et il dit que c'est terminé. Il nous annonce une politique de rigueur, d'austérité, de sacrifices supplémentaires. Moi je dis: 'stop'.

"L'abondance et l'insouciance à laquelle on veut mettre fin, c'est celle dont abusent les plus riches de notre pays. Ces grands industriels et ces multinationales, qui non seulement font de l'évasion fiscale, mais qui en plus captent toutes les richesses de notre pays."

Fabien Roussel

à franceinfo

Les 500 plus grandes fortunes de France ont un patrimoine de 1 000 milliards d'euros. Elles n'ont jamais été aussi riches.

Ne pensez-vous pas que l'insouciance a malgré tout pris fin pour de nombreux Français cet été, au regard des évènements climatiques ?

Nous prenons tous conscience de la réalité climatique, et nous faisons tous des efforts à notre niveau. Mais le président de la République, qui revient de vacances dans son fort de Brégançon où il a fait du jet-ski, que fait-il comme effort ? Bernard Arnault, François Pinault et les autres grandes fortunes de France, que font-ils comme effort ? Où est leur bilan carbone ?

Ils peuvent répondre qu'ils ont des fondations avec lesquelles ils font des actions écologiques ...

Oui, des fondations qui servent surtout à faire de l'optimisation fiscale, puisque tout ce qui est mis dans une fondation permet de ne pas payer d'impôts. Il y a dans notre pays 10 millions de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté. Et en parlant de dérèglement climatique, 12 millions sont en situation de précarité énergétique. Il n'y a pas d'abondance pour tous ces Français, qui font déjà beaucoup d'efforts. Nous demandons à ce que la classe des riches, à ce que ces grandes multinationales et ces industriels en fassent aussi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.