Economie : la filière nautique a le vent en poupe

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Economie : la filière nautique a le vent en poupe
France 3
Article rédigé par
S.Aramon, G.Marque, C.Beauvalet - France 3
France Télévisions

Certains secteurs s'en sortent très bien, malgré la crise sanitaire. C'est le cas de la filière nautique. Certaines PME ont même une visibilité sur plusieurs années. 

Chez Chantier Allures et Garcia, une société de navigation, c'est l'effervescence : 16 voiliers ont été commandés en un trimestre, presque autant qu'en une année. Du jamais-vu pour Marc d'Arbigny, dirigeant de la structure, qui témoigne : "On est très peu dans le monde à faire du bateau aluminium, c'est une niche et c'est un véritable savoir-faire français". S'il faut en moyenne une année pour fabriquer un bateau, l'urgence du moment pour l'entreprise, c'est le recrutement. "Sur les deux années qui viennent, on recrute 20 personnes, sur les métiers de peintre, d'électricien, d'accastilleur et de menuisier", explique le dirigeant. 

Des projets d'enfance  

La pandémie n'est pas étrangère à cet engouement. "Cette crise sanitaire a conduit un certain nombre de personnes à revisiter un certain nombre de priorités et des projets qu'ils avaient enfouis au fond de leur tête, depuis tout petit parfois, explique Marc d'Arbigny. Ce sont des projets qui remontent à la surface, et qui deviennent en quelque sorte une urgence".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Industrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.