Cet article date de plus de deux ans.

Bercy prévoit la suppression de 5 800 emplois au ministère des Comptes publics d'ici à 2022

Cette décision est "la conséquence de la mise en œuvre" de "transformations d'ampleur visant à simplifier la vie des Français", tels le prélèvement à la source et la suppression de petites taxes, a expliqué le ministère.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ministère de l'Economie et des Finances à Paris, le 14 juin 2019. (GUIZIOU FRANCK / HEMIS.FR / HEMIS.FR / AFP)

Une sévère cure d'austérité dans les effectifs de Bercy. Le ministère de l'Action et des Comptes publics devrait connaître une "baisse totale" de ses effectifs "d'environ 5 800 emplois sur les trois années entre 2020 et 2022", a annoncé le ministre Gérald Darmanin aux cinq organisations syndicales concernées, mardi 3 septembre.

Cette décision est "la conséquence de la mise en œuvre" de "transformations d'ampleur visant à simplifier la vie des Français", comme le prélèvement à la source et la suppression de petites taxes, a expliqué le ministère dans un communiqué, après une réunion avec les cinq syndicats représentatifs du ministère, Solidaires, CGT, Force Ouvrière, CFDT-CFTC, et UNSA-CFE-CGC. "Au total, sur la durée du quinquennat, le ministère réalisera donc une baisse de 10 000 emplois environ", précise Bercy dans son communiqué.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Réforme fiscale

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.