Bercy prévoit la suppression de 5 800 emplois au ministère des Comptes publics d'ici à 2022

Cette décision est "la conséquence de la mise en œuvre" de "transformations d'ampleur visant à simplifier la vie des Français", tels le prélèvement à la source et la suppression de petites taxes, a expliqué le ministère.

Le ministère de l\'Economie et des Finances à Paris, le 14 juin 2019.
Le ministère de l'Economie et des Finances à Paris, le 14 juin 2019. (GUIZIOU FRANCK / HEMIS.FR / HEMIS.FR / AFP)

Une sévère cure d'austérité dans les effectifs de Bercy. Le ministère de l'Action et des Comptes publics devrait connaître une "baisse totale" de ses effectifs "d'environ 5 800 emplois sur les trois années entre 2020 et 2022", a annoncé le ministre Gérald Darmanin aux cinq organisations syndicales concernées, mardi 3 septembre.

Cette décision est "la conséquence de la mise en œuvre" de "transformations d'ampleur visant à simplifier la vie des Français", comme le prélèvement à la source et la suppression de petites taxes, a expliqué le ministère dans un communiqué, après une réunion avec les cinq syndicats représentatifs du ministère, Solidaires, CGT, Force Ouvrière, CFDT-CFTC, et UNSA-CFE-CGC. "Au total, sur la durée du quinquennat, le ministère réalisera donc une baisse de 10 000 emplois environ", précise Bercy dans son communiqué.