Impôt à la source : quel taux choisir ?

Avant le 15 septembre, chaque Français aura un choix à faire et cela concerne le taux d'imposition. Le journaliste David Boéri l'explique sur le plateau de France 3.

Voir la vidéo
France 3

Après l'annonce du maintien de la réforme du prélèvement à la source, chaque Français peut encore choisir le taux d'imposition, et cela, jusqu'au 15 septembre. C'est ce qu'explique le journaiste David Boéri sur le plateau de France 3. "Par défaut, le taux personnalisé s'appliquera en janvier. C'est celui que les Français ont reçu par courrier ou par mail. Il prend en compte l'ensemble des revenus 2017 et la situation du foyer fiscal. Tant que votre situation ne change pas, tous vos impôts seront automatiquement réglés", détaille le journaliste.

Le taux neutre, calculé sur la base d'une personne seule

Il est néanmoins possible de demander un autre taux. Il s'agit du taux individualisé. "Dans ce cas-là, tous vos revenus sont toujours pris en compte mais chacun paye sa part. Les taux sont alors calculés pour chaque individu en fonction de son salaire. Et votre patron ne peut pas déduire les revenus de votre conjoint". Enfin, il existe le taux neutre. "Il prend uniquement en compte votre salaire et il est calculé sur la base d'une personne seule. Résultat : votre employeur prélève un taux fixé par barème sans savoir si vous avez d'autres revenus et si vous vivez en famille. Mais vous devrez alors régulariser votre impôt par virement mensuel ou trimestriel", conclut le journaliste

Le JT
Les autres sujets du JT
Le \"stoppage à la source\" a été mis en place en France, entre 1940 et 1949.
Le "stoppage à la source" a été mis en place en France, entre 1940 et 1949. (THIERRY LINDAUER / MAXPPP)