La solution radicale de Cahuzac contre l'exil fiscal

Le ministre du Budget suggère que ceux qui vivent à l'étranger paient des impôts en France

Jérôme Cahuzac, ministre du Budget, à Paris, le 11 décembre 2012.
Jérôme Cahuzac, ministre du Budget, à Paris, le 11 décembre 2012. (BERTRAND GUAY / AFP)

Selon Jérôme Cahuzac, c'est une "piste" du gouvernement contre l'exil fiscal. Interrogé par le député PS des Français de l'étranger Richard Yung lors des questions au gouvernement, il a suggéré jeudi 20 décembre de faire payer des impôts en France aux Français qui vivent à l'étranger.

"Le Président de la République a suggéré que les conventions fiscales soient revues, je crois que c'est la seule façon d'éviter" l'expatriation pour raisons fiscales, a déclaré le ministre alors que les réactions fusent après l'annonce de l'installation de Gérard Depardieu en Belgique.

Le ministre estime que cela permet "d'éviter que ceux qui décident de vivre en dehors de nos frontières s'exonèrent par là-même des obligations fiscales que ces personnes ont à l'égard de leur pays dans lequel elles sont nées, elles ont grandi, elles ont été éduquées, formées, le plus souvent où elles ont rencontré la prospérité sinon la fortune". "Bref un pays auquel elles doivent beaucoup et dont elles ont tort, me semble-t-il, de s'exonérer des charges que celui-ci leur demande d'acquitter afin d'être redressé", a-t-il ajouté.