Immobilier : le gouvernement revoit sa copie sur le diagnostic énergie

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Immobilier : le gouvernement revoit sa copie sur le diagnostic énergie
France 3
Article rédigé par
G.De Florival, J.Assouly, S.Agrabi, A.Lo Cascio, S.Korwin - France 3
France Télévisions

Le gouvernement a décidé de revoir sa copie sur le diagnostic de performance énergétique. Certaines habitations, notamment celles d'avant 1975, ont été classées très énergivore à cause d'erreurs. Tout cela devait être corrigé dès le 1er novembre.

Le diagnostic de performance énergétique est devenu un véritable casse-tête pour les personnes souhaitant vendre ou louer leur bien immobilier. Avec le DPE mis en place depuis juillet dernier, l'évaluation des diagnostiqueurs est beaucoup plus pointilleuse. "Ce qui va pénaliser, c'est le fait qu'une fenêtre de salle de bain n'a pas de volets. On considère que, pour le confort d'été, il faut avoir des volets partout. C'est un critère qui s'est rajouté", peste Guy Barta, directeur de Paris 13 expertise.

Des anomalies dans le nouveau mode de calcul

Cette anomalie détectée par Guy Barta fait baisser la note globale de la DPE, ce qui rend l'appartement moins cher. Cependant, elle n'est pas la seule. D'autres erreurs ont été relevées par ce diagnostiqueur. "Ce nouveau calcul surestime certains points à l'intérieur du système qui entraîne au final une lettre qui est plus mauvaise", explique-t-il. Au total près de 400 000 diagnostics énergétiques ont été réalisés depuis juillet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.