Immobilier : la détresse des propriétaires victimes de squat

Publié
Immobilier : la détresse des propriétaires victimes de squat
Article rédigé par
H. France, N. Tireche, L. Buyse, A. Malesson, L. De Pavant - France 3
France Télévisions
Lundi 28 novembre, le projet de loi visant à mieux protéger les bailleurs de squatteurs est discuté à l’Assemblée nationale. Les propriétaires qui en sont victimes vivent un calvaire.

Certains propriétaires comme Marie ont eu la désagréable surprise d’être victimes de squatteurs. Très souvent, leur logement a été abîmé par ces occupants. "Les portes explosées ici, des impacts et des trous dans les murs, les radiateurs arrachés", constate une propriétaire d’un logement qui a été squatté. Cette dernière a vu son logement être squatté durant sept mois par un couple qui avait un enfant. Malgré le dépôt d’une plainte, la propriétaire n’a pas pu agir.

Des squatteurs qui passent par la fenêtre

Les squatteurs ont ensuite quitté le domicile de Marie, car cette dernière a fait changer les serrures. Ils se sont alors rendus dans un logement du même bâtiment pour squatter également cet endroit. Bien que le code d’accès de l’immeuble ait été changé, les squatteurs passent par la fenêtre. Cette situation exaspère les propriétaires. Or, pour faire partir les squatteurs, il est compliqué de remplir les trois conditions et de faire constater le délit.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.