Cet article date de plus d'un an.

Grève du 23 mars : les voyageurs bloqués à l’aéroport de Roissy

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Blocage de l'aéroport de Roissy, jeudi 23 mars.
Grève du 23 mars : les voyageurs bloqués à l’aéroport de Roissy Blocage de l'aéroport de Roissy, jeudi 23 mars. (France 2)
Article rédigé par France 2 - M.Boisseau, M.Khiat, J.Duboz, J-M.Lequertier France 3 Normandie, J.Cohen Olivieri Duboz + F3 rouen
France Télévisions
France 2
Jeudi 23 mars, à la neuvième journée de mobilisation contre la réforme des retraites, des opposants ont bloqué l’accès à l’aéroport de Roissy. En conséquence, les voyageurs ont dû atteindre le terminal 1 à pied. D’autres actions sont en cours sur le territoire national.

Jeudi 23 mars, à Roissy, les voyageurs ont dû descendre de voiture et atteindre l’aéroport à pied. À l’intérieur du terminal 1, des centaines de manifestants viennent crier leur colère contre la réforme des retraites. Ils occupent aussi les voies des déposes minutes. Pour paralyser le trafic aérien, les opposants bloquent également l’acheminement en kérosène, depuis les raffineries. Le niveau d’approvisionnement devient critique, selon le gouvernement. De quoi perturber aussi les stations-services. 

La Gare de Lyon envahie

"L’enjeu pour nous, c’est d’éviter ces réquisitions. On considère que le gouvernement sur son projet de réforme est en train d’abattre toutes les cartes répressives", indique un syndicaliste, mobilisé à la raffinerie de Gonfreville (Seine-Maritime). De plus en plus d’actions surprises, soudaines, dans des lieux stratégiques sont menées. À Paris, la Gare de Lyon a aussi été investie. Les opposants sont restés sur les rails jusqu’en fin de matinée, provoquant quelques retards de train. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.