Aéroports et compagnies aériennes démunis face aux grèves et aux pénuries de personnel

Publié
Aéroports et compagnies aériennes démunis face aux grèves et aux pénuries de personnel
franceinfo
Article rédigé par
J. Bigard, L. Campisi, L. Trihan-Coignard, T. Breton, V. Vermat-Gaud, A. Tranchant - franceinfo
France Télévisions

Une pagaille se prépare dans les aéroports cet été. Si les compagnies déplorent un manque de personnel face au retour des voyageurs, les syndicats préparent des grèves et réclament des hausses de salaires et de meilleures conditions de travail.

Pour ceux qui partent en avion cet été, les vacances pourraient s'avérer difficiles. Le personnel de Ryanair a d'ores et déjà entamé une grève pour se plaindre des conditions de travail harassantes. Dans toute l'Europe, et notamment en France, des vols ont été supprimés face au manque de personnel et aux grèves. "On ne reprendra plus la même compagnie", assure une voyageuse dont le vol retour a été annulé. 

Des licenciements pendant le Covid

Les aéroports et les compagnies sont désorganisées face à l'afflux de passagers cet été. La demande s'envole, à des niveaux bien supérieurs aux attentes. "Ils ont tellement de clients qu'ils n'arrivent plus à assurer [les vols]. En réalité, on est en train de battre des records vers certaines destinations", explique Xavier Tytelman, consultant aéronautique Air & Cosmos. Ces difficultés s'expliquent aussi par les suppressions de postes par milliers qui ont été décidées pendant la période de Covid, lorsque les avions étaient à l'arrêt. La compagnie allemande Lufthansa avait par exemple supprimé pas moins de 22 000 emplois à cette époque.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.