Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Une veuve fait condamner EDF pour le cancer de son mari défunt

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
AMELIE RIGODANZO et PIERRE BOUCHENOT – FRANCE 3 CENTRE
Article rédigé par
France Télévisions

L'employé, qui avait travaillé dans la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly (Loiret) durant trente ans comme chaudronnier, est mort en 2009, à 53 ans.

EDF a été condamné par le tribunal des affaires de sécurité sociale d'Orléans, le 27 août, pour le cancer du poumon contracté par un employé de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly (Loiret). Jean-François Cloix, qui avait travaillé dans la centrale durant trente ans comme chaudronnier, est mort en 2009, à 53 ans. Il a été soumis à de faibles doses de rayonnements ionisants.

Laure Cloix, sa veuve, n'a cessé de se battre pour que le cancer de son mari défunt soit reconnu comme maladie professionnelle : "J'ai exercé mon droit de faire la demande de faute inexcusable", confie-t-elle devant la caméra de France 3.

EDF va faire appel de cette décision, selon l'avocat du géant électrique français. L'opérateur fait notamment valoir que la dose radioactive reçue par son employé au cours de sa carrière ne représente qu'environ 3% des limites légales. Les indemnisations versées à la veuve et aux deux enfants de Jean-François Cloix s'élèvent à 95 000 euros.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.