VIDEO. François Hollande : déplacement savamment orchestré à Florange

Comme promis, François Hollande s'est rendu à Florange lundi 24 novembre. Tout a été fait pour que le président ne croise pas les syndicalistes mécontents.

FRANCE 3

Lundi 24 novembre, François Hollande a d'abord fait une halte à Uckange (Moselle) pour évoquer l'avenir de la sidérurgie lorraine. Ici sera implanté, l'année prochaine, le centre de recherche national sur la métallurgie. Un centre qui créera de l'emploi. De plus, "l'objectif c'est d'être les meilleurs au monde dans un certain nombre de technologies", a-t-il déclaré.

Il s'est ensuite rendu à Florange, au siège d'ArcelorMittal, pour rencontrer la direction et les délégués syndicaux de la CGC et de la CFDT.

Près de 1 000 emplois de sous-traitants supprimés

Si les salariés des hauts fourneaux ont pu être reclassés, ce sont les sous-traitants qui ont le plus souffert de cette fermeture. Près d'un millier d'emplois aurait été supprimé. Ces sous-traitants n'étaient en effet pas concernés par l'accord entre l'État et ArcelorMittal.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le haut-fourneau de Florange (Moselle), le 10 décembre 2008.
Le haut-fourneau de Florange (Moselle), le 10 décembre 2008. (PELAEZ JULIO / MAXPPP)