Travail le dimanche : des caisses automatiques sans hôtesse

Le tribunal de grande instance d'Angers (Maine-et-Loire) a exigé de Géant Casino qu'il n'emploie pas d'animateurs extérieurs pour guider les clients autour des caisses automatiques le dimanche

FRANCE 2

Aucun caissier ni personnel. Dimanche 20 octobre, au Géant Casino d'Angers (Maine-et-Loire), les clients sont livrés à eux même et règlent leurs articles aux caisses automatiques. "Je pense que ça manque un peu d'organisation", indique un client. Depuis jeudi 17 octobre, la justice interdit à l'enseigne d'employer des hôtesses d'une société extérieure, seuls quelques agents de sécurité sont tolérés. L'inspection du travail s'est même déplacée pour vérifier qu'aucun salarié ne travaille un dimanche après-midi, car c'est interdit par la loi.

Des économies pour les enseignes

Pour gonfler leurs recettes, les supermarchés allongent leurs horaires d'ouverture et misent sur les bornes automatiques : 1 887 grandes surfaces en sont équipées. "Pour les enseignes, les caisses automatiques ce sont des économies et un service consommateur, parce qu'il a cette sensation d'aller plus vite parce qu'il est actif", estime Olivier Dauvers, spécialiste de la grande distribution. À Gap (Hautes-Alpes), une centaine de personnes ont manifesté contre l'ouverture d'un autre hypermarché le dimanche après-midi.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'enseigne Casino veut ouvrir un hypermarché sans caissiers les dimanches à Angers à partir du 25 août 2019, ce qui suscite la colère de la CGT. 
L'enseigne Casino veut ouvrir un hypermarché sans caissiers les dimanches à Angers à partir du 25 août 2019, ce qui suscite la colère de la CGT.  (PASCAL GUYOT / AFP)