Cet article date de plus de sept ans.

Malgré l'interdiction de travail dominical, 14 magasins Castorama et Leroy Merlin ouvrent en Ile-de-France

Leroy Merlin et Castorama défient les autorités en ouvrant certains magasins ce dimanche malgré une interdiction prononcé par la justice. Le gouvernement reconnaît l'existence d'un "millefeuille réglementaire" et se dit prêt à ouvrir le dialogue.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'enseigne du magasin Leroy Merlin de Massy (Essonne), le 6 janvier 2012. (MAXPPP)

Ils vendront leur planches et leurs marteau coûte que coûte : quatorze magasins Castorama et Leroy Merlin d'Ile-de-France ont bravé dimanche 29 septembre une décision et ouvert leurs portes à leurs clients.

Jeudi, le tribunal de commerce de Bobigny avait ordonné aux deux enseignes de bricolage de cesser d'ouvrir ces magasins, mais les deux groupes avaient annoncé leur décision de passer outre, au risque de devoir passer à la caisse.

Francetv info

"Il y a des magasins qui peuvent ouvrir tranquillement le dimanche et d'autres qui doivent demander des dérogations. Il serait bien que tout le monde soit logé à la même enseigne", explique une porte-parole de Castorama. Dans les faits, l'interdiction du travail domininical est en effet soumis à de nombreuses exceptions, mais qui ne concernent pas, hors dérogation, les magasins de bricolage.

Le gouvernement prêt à rouvrir le débat

Devant cinq des six magasins Castorama visés par l'ordonnance (le sixième étant déjà fermé le dimanche) - soit Ballainvilliers, Fresnes, Créteil, Villetaneuse, Montgeron-Vigneux-sur-Seine et Villabé -, les salariés ont installé un petit bureau pour expliquer leur démarche aux clients et leur faire signer des pétitions.

La ministre du Commerce et de l'Artisanat, Sylvia Pinel, a concédé dimanche dans un entretien au Journal du Dimanche qu'il y avait une "complexité de la législation" qui débouchait sur "un millefeuille réglementaire qu'il faut absolument clarifier, mais sans polémique". "Nous allons nous concerter avec les professionnels pour avancer sur la question de l'ouverture du dimanche", a-t-elle annoncé. Le ministre du Budget, Bernard Cazeneuve a dit également souhaiter "créer les conditions d'un dialogue" avec le secteur, tout en se disant "dévaforable" à la généralisation du travail le dimanche.

Francetv info / France 3

Une ouverture qui tranche avec les déclarations samedi du ministre délégué à la Consommation, Benoît Hamon,  qui jugeait "inadmissible qu'une marque n'applique pas une décision de justice".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Travail le dimanche

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.