Cet article date de plus de six ans.

Lunettes : le marché du discount prend de l'ampleur

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Lunettes : le marché du discount prend de l'ampleur
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

En moyenne, il faut compter 300 euros pour changer de lunettes. Mais avec 11 000 opticiens en France, plus que de boulangeries, la concurrence fait rage et le lowcost se développe.

Le marché de l'optique est en pleine ébullition. Depuis peu, des lunettes à 10 euros venues d'Asie s'affichent en vitrine. Mais en face, des entrepreneurs français se lancent dans la guerre des prix. Dans ce marché, la concurrence fait rage.

Comment peut-on ainsi casser les prix ?

9,90 euros pour les lunettes de base, 29,90 euros avec des verres progressifs. À 25 ans, Paul Morlet, créateur de "Lunettes pour tous", a décidé de ne plus faire appel aux intermédiaires. Pas de frais de marketing, pas de grossistes, pas de distributeurs français, c'est à la source qu'il va chercher ses produits. Résultat : en une année, l'enseigne a écoulé 60 000 paires de lunettes lowcost, soit environ 200 paires par jour. Et si Paul se fournit en Asie, d'autres qui se sont aussi lancés dans cette guerre des prix ont décidé d'opter pour du "made in France". Pour tirer les prix vers le bas, Florent Robaut a dû réinventer toute une logistique et un processus de fabrication. Fabriquer sa matière première en France, mais aussi vendre sur internet uniquement, le pari est gagné, même si les prix affichés restent encore loin des prix asiatiques - 149 euros pour les Françaises - mais leur qualité est supérieure.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.