Du chômage technique chez Renault et PSA

Les constructeurs automobiles français n'hésitent plus à mettre des salariés au repos forcé comme à PSA d'Aulnay-sous-Bois(Seine-Saint-Denis)  et Renault de Douai (Nord) à cause de la baisse des ventes de voitures en France.

Agnès Bun et Mathias Barrois - FRANCE 2

L'usine Renault de Douai a fermé ses portes lundi 27 février, les employés contraints au repos forcé. Les ventes de voitures françaises ayant baissé en 2011, moins 33% pour Renault, moins 27% pour PSA sur le marché français, les constructeurs français ont alors recours au chômage partiel dans deux sites pour Renault et quatre sites pour PSA.

Les chaines de Ranault de Douai (Nord)
Les chaines de Ranault de Douai (Nord) (FRANCE 2)