Belgique : aller au bureau dans un... bureau-bus

Tenter de réduire la circulation en voiture dans les grandes métropoles : c'est une tendance européenne. À Bruxelles, ce sont les entreprises qui décident désormais d'agir pour aller à la recherche de leurs salariés. 

Voir la vidéo
France 2

Le jour se lève à Gand (Belgique) : l'heure de partir au travail pour Anne. Elle est cadre dans la grande distribution et a toujours utilisé la voiture fournie par son entreprise pour faire le trajet d'une heure. Désormais, après un quart d'heure de voiture, elle rejoint l’"office on wheels" ou "bureau sur roues", mis en place par son entreprise. À bord, 30 sièges disponibles, plus espacés que dans un bus normal, des prises électriques, le wifi et même une machine à café. "Quand j'arrive dans le bus, ce que je fais en premier c'est me connecter au réseau intranet du groupe. Je vais sur internet, je regarde d'abord mes e-mails, je prépare ma journée", raconte Anne.

Un dispositif gagnant-gagnant

Et la vraie révolution, c'est que le temps passé dans le transport est désormais décompté du temps de travail de ces salariés, quels que soient le trafic et la durée du trajet. 8h45, le bus arrive au siège du groupe, les salariés retrouvent leurs bureaux ; c'est un dispositif gagnant-gagnant pour la direction. Face au succès rencontré, l'enseigne devrait ouvrir une deuxième ligne de bus dans les prochains mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des sièges de car, en août 2009. (Illustration)
Des sièges de car, en août 2009. (Illustration) (MAXPPP)