VIDEO. Fusion Alstom/Siemens : Eric Woerth accuse Emmanuel Macron d'avoir "offert Alstom à la chancelière allemande"

Invité de "Questions politiques", dimanche, le président de la commission des finances de l'Assemblée nationale, Eric Woerth, a réagi à la fusion du groupe français Alstom et de l'allemand Siemens.

FRANCEINFO

"Le président de la République a offert Alstom à la chancelière allemande", a accusé, dimanche 1er octobre, le député LR Eric Woerth, président de la commission des finances de l'Assemblée nationale, invité de l'émission "Questions politiques" sur France Inter, Le Monde et franceinfo. Le groupe français et l'allemand Siemens ont officialisé cette semaine la fusion de leurs activités ferroviaires.

"Je ne vois pas pourquoi tout d'un coup les Allemands prennent le contrôle d'Alstom", a ajouté Eric Woerth. "Ce sont deux sociétés de taille identique dans le domaine du rail. Ce sont des sociétés qui vont bien. Elles ont besoin d'une réponse coordonnée contre les Chinois, je ne le conteste pas. Mais pourquoi donner toutes les clés à Siemens ?", s'est interrogé l'ancien ministre du Budget.

Le député LR Eric Woerth, président de la commission des finances de l\'Assemblée nationale, le 1er octobre 2017.
Le député LR Eric Woerth, président de la commission des finances de l'Assemblée nationale, le 1er octobre 2017. (FRANCEINFO)