Énergie : les communes reportent des travaux de rénovation face à la flambée des prix

Publié
Énergie : les communes reportent des travaux de rénovation face à la flambée des prix
Article rédigé par
M. Damoy, M. Perrier, N. Salem, A. Dupont, A. Canestraro - France 3
France Télévisions
L’explosion des coûts de l’énergie oblige les ménages, mais aussi les collectivités locales à faire de l’arbitrage. De plus en plus de communes sont contraintes de geler certains projets de rénovations ou de constructions. Les carnets de commandes des entreprises de BTP peinent à se remplir.

Des chaussées impraticables, fissurées ou des façades trouées… Voici la situation d’une commune située dans les Yvelines. Elle aurait besoin de travaux, mais finalement "cette année, on ne sera pas en mesure de le faire. Ça fait partie des choses qu’on va devoir décaler dans le temps", affirme Jean-Baptiste Hamonic, maire de Villepreux (Yvelines). La facture énergétique est quatre fois plus chère que l’an dernier. Alors 2023 sera une année blanche pour la voirie.

Un carnet de commandes à moitié vide

L’enveloppe de 800 000 euros dédiée à la voirie sera réattribuée d’abord à l’école. "La priorité, ce sont les enfants, leur alimentation, l’école, être bien à l’école, donc oui, ça me semble cohérent et normal", pense un habitant. Moins de rénovations, c’est aussi moins de travail pour les professionnels du bâtiment. Chez un professionnel, son carnet de commandes n’est rempli qu’à 50 % au premier trimestre 2023. Il songe donc à prospecter d’autres communes, quitte à baisser ses tarifs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.