Cet article date de plus de six ans.

Quand une mairie aide les jeunes à intégrer le marché du travail

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.
Quand une mairie aide les jeunes à intégrer le marché du travail
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

À Rillieux-la-Pape, ville de la banlieue lyonnaise, plus d'un jeune sur trois est au chômage. La mairie mène une expérimentation pour réinsérer des jeunes en rupture.

Dans la ville de Rillieux-la-Pape, 35% des jeunes sont au chômage. Alors ici la mairie a lancé l'opération "Deuxième chance" pour aider des jeunes à trouver un emploi. Pour mener à bien sa mission, la mairie utilise tous ses réseaux. Mais l'intégration des jeunes est limitée, seulement dix places à chaque fois. Une volonté du maire de la ville qui observe chaque progrès avec attention.

Une vraie aide 

Le programme repose sur un accord : le jeune a droit à une incartade. À la deuxième, il sort du dispositif. En échange, il dispose d'un accompagnement individualisé. "Un agent de Pôle emploi, il traite 200 dossiers. Aujourd'hui si on traitait 200 dossiers à l'échelle d'un agent sur la commune, cela ne marcherait pas. Ceux qui sont dans le dispositif "Deuxième chance" ne sont pas des numéros sur un dossier, ce sont des jeunes. Ils ont un nom, un prénom, une histoire, une ambition de s'en sortir et ceux là on les aide et de façon personnalisée", explique le maire de la commune.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.