VIDEO. Goodyear ferme le site d'Amiens-Nord, Montebourg cherche un compromis

Le fabricant de pneus Goodyear a annoncé, jeudi 31 janvier, la fermeture de son site d'Amiens, menaçant 1 173 emplois. Mais le ministre Arnaud Montebourg souhaite "ramener tout le monde à la table des négociations" 

Tiphaine de Tricornot, Julien Duperray et Caroline Robillard - France 2

L'un des plus grands fabricants de pneus a confirmé la fermeture d'une usine en France, celle d'Amiens-Nord (Somme). Près de 1 173 emplois sont concernés. Les salariés de l'usine Goodyear oscillaient entre écœurement et colère après l'annonce de la fermeture du site, mais se montraient déterminés à poursuivre le combat,  entamé il y a cinq ans, pour la défense de leur emploi.

L'usine d'Amiens-Nord est en effet sur la sellette depuis 2008 et a fait l'objet de plusieurs plans sociaux ou plans de départs volontaires. La direction a précisé, jeudi, que l'usine avait entraîné 61 millions d'euros de pertes en 2011 pour le groupe. Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, veut encore tenter de trouver un compromis. Le ministre veut réunir les syndicats, la direction de Goodyear et un repreneur potentiel, Titan, avec qui les négociations ont échoué en juin.

Des employés devant l\'entrée de l\'usine Goodyear à Amiens-Nord (Somme), 31 janvier 2013.
Des employés devant l'entrée de l'usine Goodyear à Amiens-Nord (Somme), 31 janvier 2013. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)