VIDEO. Florange : une stèle en mémoire de la "trahison" de Hollande

Des salariés d'ArcelorMittal ont déposé mercredi, sur le site sidérurgique de Florange, une stèle en mémoire des "promesses non tenues" du président, qui n'a pas empêché la fermeture de l'usine.

FRANCE 2

"Cette stèle est le symbole des promesses non tenues de Hollande et du manque de courage du gouvernement qui a capitulé face à Mittal." Une vingtaine de salariés du site ArcelorMittal de Florange (Moselle) avaient fait le déplacement, mercredi 24 avril, pour la pose d'une stèle représentant l'échec du gouvernement à sauver leur usine.

En haut de la stèle déposée à l'une des entrées du site sidérurgique, le mot trahison a été gravé en lettres capitales dans le marbre, suivi de la phrase : "Ici reposent les promesses de changement de François Hollande faites aux ouvriers et à leur famille." Mercredi, l'alimentation en gaz des quatre tours de chauffe sur deux hauts-fourneaux a été coupée, marquant le lancement de la procédure de mise sous cocon de l'usine à chaud de Florange. La mort des hauts-fourneaux était signée dans l'accord conclu en novembre entre le gouvernement et ArcelorMittal.

Une stèle en mémoire des \"promesses non tenues\" et de la \"trahison\" du président la République à Florange (Moselle), le 24 avril 2013.
Une stèle en mémoire des "promesses non tenues" et de la "trahison" du président la République à Florange (Moselle), le 24 avril 2013. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)