Cet article date de plus d'un an.

Métiers : en immersion avec des aides à domicile

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
À l'occasion de la première journée nationale des aides à domicile France 3 a suivi une aide à domicile dans son quotidien.
Métiers : en immersion avec des aides à domicile À l'occasion de la première journée nationale des aides à domicile France 3 a suivi une aide à domicile dans son quotidien. (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3 - S. Derrien, F. Turpin, B. Odolant
France Télévisions
France 3
La première journée nationale des aides à domicile se déroule ce vendredi 17 mars. Cet événement a été créé pour donner un coup de projecteur à ce métier essentiel et pourtant souvent mal reconnu.

Sylvie Fauvel fait partie de celles qui se lèvent tôt. Dès 7 heures du matin, elle est déjà présente sur son lieu de travail. Depuis dix ans, elle s'occupe de la famille Lemieux dans la commune de Le Molay-Litry (Calvados). Avec les années, elle est devenue bien plus qu'une simple aidante. "Il y a un lien qui s'est tissé. On rit souvent ensemble, il y a des petites plaisanteries, Claude aime bien raconter ses voyages et Lucette aussi. Il y a une vraie relation", confie l'intéressée.

Un salaire de 1 600 euros nets mensuels

Mais pour certains bénéficiaires, cette profession n'est pas reconnue à sa juste valeur. "Ce n'est pas cher payé pour ce qu'elles font. Parce que ce n'est pas trop difficile chez moi mais il y a des endroits, vous avez bien vu si vous y êtes allés, c'est quand même beaucoup plus compliqué", rapporte Odile, une autre cliente de Sylvie. Cette aide à domicile touche à peine plus que le Smic, 1 600 euros nets. Mais selon elle, il est difficile de réclamer plus : "On pourrait toujours être un petit peu plus payer bien sûr (...) mais après les bénéficiaires paient une somme. Si on est augmenté, ça se répercute quelque part", témoigne-t-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.