Cet article date de plus d'un an.

Un budget de 7,5 milliards d'euros et 1 520 emplois créés en 2020 pour le ministère de la Justice

La garde des Sceaux Nicole Belloubet a dévoilé le budget 2020 pour le ministère de la Justice. Il s'élèvera à 7,5 milliards d'euros et 1 520 emplois seront créés. Les crédits seront notamment consacrés à la création de nouvelles places de prison, à la justice des mineurs ou encore à la numérisation de la justice.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La robe d'un avocat avec au premier plan une balance, le symbole de la justice. (FRANCK FIFE / AFP)

Le projet de loi de Finances a été présenté vendredi 27 septembre en conseil des ministres. Le budget 2020 pour le ministère de la Justice s'élève à 7,5 milliards d’euros, en hausse de 4%. Selon le gouvernement, c’est la troisième année consécutive que le budget du ministère de la Justice est en augmentation. Au total, 1 520 emplois seront créés dès l'an prochain, assure la garde des Sceaux Nicole Belloubet dans un communiqué.

L'administration pénitentiaire 

La hausse des crédits sera notamment consacrée au financement de 15 000 places de prison d’ici 2027 et pour améliorer la maintenance des établissements existants, pour un montant total de 327 millions d’euros, soit une hausse de 34% par rapport à 2019. 2 000 places en structures d’accompagnement vers la sortie (SAS) seront également ouvertes d’ici 2022, selon le ministère de la Justice.

Pour assurer la sécurité pénitentiaire 58 millions d’euros seront mis sur la table. Il s'agit notamment de déployer les systèmes de brouillage des communications illicites au sein des établissements pénitentiaires.

La justice pénale des mineurs

Un code pénal des mineurs va remplacer à partir du 1er octobre 2020 l’ordonnance de 1945 relative à l’enfance délinquante. La justice des mineurs sera "une priorité du budget 2020", avec la création de 70 postes de juges des enfants et 100 greffiers dans les tribunaux pour enfants, mais également 94 emplois d’éducateurs à la protection de la jeunesse. Un budget de 17 millions d’euros servira en partie à la construction de 20 centres éducatifs fermés.

Transformation numérique de la justice

177 millions d’euros vont permettre la transformation numérique au sein du ministère de la Justice, notamment pour mieux équiper les agents du ministère, précise le communiqué. Il s’agit également de développer la dématérialisation des demandes d’extrait de casier judiciaire.

La réforme de l'aide juridictionnelle : 

Un nouveau système d’information pour effectuer une saisine en ligne sera instauré. Le dispositif sera simplifié et modernisé, pour un coût de 61 millions d’euros. Le réseau d’accès au droit sera également amélioré, assure le gouvernement, avec la présence de conciliateurs de justice dans chaque maison France-Service.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Droit et justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.