Tournage du film "Kaamelott" : "Nous n’avons pas besoin de figurants", la mise au point d'Alexandre Astier

Le comédien et réalisateur a dementi un présumé casting en Haute-Loire. 

Le compte twitter d\'Alexandre Astier où il affirme qu\'il n\'est pas à la recherche de comédien. 
Le compte twitter d'Alexandre Astier où il affirme qu'il n'est pas à la recherche de comédien.  (CAPTURE ECRAN TWITTER)

"Nous n’avons pas besoin de figurants sur Kaamelot", a tweeté le comédien et réalisateur Alexandre Astier dimanche 27 janvier. Il met en garde contre des messages relayés par milliers sur les réseaux sociaux, pour faire croire qu'il recherchait des figurants pour son film. "Surtout, ne payez pas un centime à quiconque vous proposerait d’en être. Désolé que des trouducs essaient de se sucrer sur le dos de la bête. On va s’en occuper", conclut-il dans son message.

Le 22 janvier, sur Twitter, Alexandre Astier avait annoncé le tournage d'un long métrage adapté de la série télévisée Kaaemelott, dont il est l'un des créateurs, et où il joue le rôle d'Arthur Pendragon.

Jeudi 24 janvier, le site internet Figurants.com a relayé sur Twitter un faux appel pour un casting pour le tournage du film d'Alexandre Astier. Dimanche, le site internet s'est défendu dans un communiqué : "C'est après un long travail d'enquête que nous avons décidé de relayer la recherche de figuration pour le film Kaamelott, d'Alexandre Astier (presse locale, médias, mairie des Estables). Tous ces éléments sont avérés et le tournage aura bien lieu aux dates et lieux indiqués. De nombreux médias locaux, et l'ANPE du Puy-en-Velay (sic), ont également diffusé cette recherche bien avant nous. Pour l'instant, il est clair que le casting est terminé et nous avons donc décidé de le retirer de nos pages". L'agence de Pôle emploi du Puy-en-Velay avait effectivement posté cette annonce, depuis supprimée.

Une partie de l'adaptation au cinéma de Kaamelott va se tourner aux Estables, en Haute-Loire les 18, 19 et 20 mars. La première partie de la trilogie cinéma est attendue en salle pour 2020. Le tournage a débuté le 22 janvier.