Incendie à Rio : la France propose son aide pour la restauration du Musée national

Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a fait cette annonce quelques jours après l'incendie qui a ravagé le musée brésilien.

Le Musée national de Rio de Janeiro (Brésil), le 3 septembre 2018 au lendemain de l\'incendie.
Le Musée national de Rio de Janeiro (Brésil), le 3 septembre 2018 au lendemain de l'incendie. (MAURO PIMENTEL / AFP)

La France s'est déclarée prête, mardi 4 septembre, à contribuer à la restauration du Musée national de Rio de Janeiro, ravagé dimanche par un incendie. "Alors que tout le Brésil est sous le choc, la France se tient disponible pour aider à la restauration du Musée national", a déclaré le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, qui s'exprimait au tout début d'un discours au Louvre Abu Dhabi, inauguré en 2017.

"Je souhaite en préambule exprimer la solidarité des autorités françaises face à l'incendie tragique qui a ravagé, dimanche, un autre lieu culturel d'exception", a-t-il dit. "Le Musée national de Rio de Janeiro est l'un des joyaux du Brésil. Il abritait des collections de paléontologie, des artéfacts gréco-romains, une collection égyptienne et le plus ancien fossile humain découvert au Brésil", a rappelé le ministre français. "Tout comme le Louvre, il est un symbole de dialogue des cultures. Dans les flammes, c'est une partie de la mémoire de l'humanité qui a disparu".

Un des plus grands musées d'Amérique latine

Le Musée national de Rio de Janeiro, ravagé dimanche par un gigantesque incendie, se présente comme le plus grand musée d'histoire naturelle et anthropologique d'Amérique latine, avec plus de 20 millions de pièces et une bibliothèque de plus de 530 000 titres.

Parmi les objets de paléontologie, anthropologie et ethnologie biologique, figuraient notamment "le crâne de Luiza, la femme la plus ancienne d'Amérique datée de douze mille ans et Bendengo, la plus grande météorite qui a été découverte dans le pays", selon l'Unesco.