Culture : "En amont", l'album posthume de Bashung

Presque dix ans après la mort d'Alain Bashung, son album posthume est sorti vendredi 23 novembre. 11 chansons inédites sont à découvrir.

FRANCE 3

C'est parce qu'il se savait condamné qu'Alain Bashung avait renoncé à faire figurer le titre Immortels sur son dernier album. Écrit par Dominique A., il a été exhumé des tiroirs, comme une dizaine d'autres par la veuve du chanteur, Chloé Mons. Elle a ainsi confié les arrangements à une collaboratrice historique d'Alain Bashung, qui avait travaillé sur Fantaisie Militaire. Enfermée tout l'été dans son studio, Édith Fambuena s'est attachée à mettre en valeur cette voix profonde, caressante et fragile. "Il y a certaines prises où il a du sanglot dans la voix. Je n'ai pas voulu rajouter une seule note, c'était trop puissant. Ça aurait été noyer quelque chose", confie-t-elle.

Comme un au revoir pour ses fans

L'album sorti vendredi 23 novembre s'intitule En amont. Pour les fans de toujours comme Guillaume Kostyszyn qui a vécu ses derniers concerts aux premières loges, cet album est un cadeau inespéré. Il témoigne de sa joie de réentendre la voix d'Alain Bashung sur des nouveaux titres. Il y a dix ans, vaincu par le cancer, le chanteur n'avait pas eu le temps de dire au revoir. C'est maintenant chose faite et de la plus belle des manières.

Le JT
Les autres sujets du JT
Alain Bashung lors des Victoires de la musique le 28 février 2008. 
Alain Bashung lors des Victoires de la musique le 28 février 2008.  (BORIS HORVAT / AFP)