Vidéo La dissuasion nucléaire en quatre questions très simples

Publié
BRUT
Article rédigé par

La chercheuse au Centre des études de sécurité à l'Ifri Héloïse Fayet répond.

C'est quoi la dissuasion nucléaire ?

C'est empêcher un adversaire de faire quelque chose qu'on ne veut pas qu'il fasse en le persuadant qu'il va subir la même quantité, voire plus de dégâts qu'il va nous infliger. La dissuasion, ça a surtout un sens dans la doctrine nucléaire parce que c'est évidemment l'arme qui pourrait permettre une destruction mutuelle assurée et c'est pour ça que tous les pays dotés de l'arme nucléaire ont une doctrine de dissuasion pour empêcher que leur ennemi ne s'attaque à eux et pour protéger notamment tout ce qu'on appelle les intérêts vitaux. 

Quand est-ce que c'est apparu ?

C'est un concept qui est lié à la Guerre froide : c'est là où ont eu lieu la plupart des éditions de doctrines car les États ont été dotés de l'arme nucléaire à ce moment-là. Seuls les Américains en étaient dotés depuis 1945. C'est uniquement une fois que les Russes ont eu la bombe atomique qu'une doctrine de dissuasion est petit à petit apparue. Ainsi, il était impossible pour un pays doté de l'arme nucléaire, donc à l'époque les États-Unis et la Russie, de l'employer sur l'adversaire sans que l'autre n'ait le temps de répliquer, provoquant ainsi l'apocalypse nucléaire avec les deux pays entièrement détruits.

C'est quoi la "force de dissuasion" de l'armée russe ?

La Russie dispose de l'un des stocks les plus importants au monde, avec, on estime, environ 6000 têtes nucléaires, mais uniquement 1500 têtes nucléaires stratégiques, c'est-à-dire des missiles à longue portée qui sont capables de viser la France ou les États-Unis depuis le territoire russe. Les États-Unis en ont également 1500 et la France en a environ 300. Il faut comprendre que les forces nucléaires permanentes, elles sont par nature toujours en alerte. Par exemple, en France, on a toujours un sous-marin, voire plus, à la mer. Là, le président Poutine a simplement dit qu'il allait relever le niveau d'alerte de ses forces, donc on estime qu'il y a quatre niveaux d'alerte dans le système nucléaire russe et que là il est passé du niveau 1 à 2.

Quels pays disposent aujourd'hui de l'arme nucléaire ?

Cinq pays appelés les "États dotés" disposent de l'arme atomique au titre du Traité de non-prolifération. Il y a la France, la Chine, la Russie, les États-Unis et le Royaume-Uni. Après, il y a donc quatre autres États qu'on suspecte d'avoir la bombe ou qui ont déclaré l'avoir : l’Inde, le Pakistan, la Corée du Nord et Israël.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.