Santé : comment la maison Athos soigne les blessures invisibles des soldats de l'armée

Publié
Santé : comment la maison Athos soigne les blessures invisibles des soldats de l'armée
France 3
Article rédigé par
France 3 Alpes, O. Boisson, M. Nadal, P. Maillard - France 3
France Télévisions

En Savoie, la maison Athos accueille des militaires blessés au cours de guerres. Elle a ouvert ses portes il y a quelques mois. Comment fonctionne-t-elle, et comment ces soldats tentent-ils de retrouver une vie normale ? Reportage. 

"Je rêve régulièrement de ce que j'ai vécu en Afghanistan, tout simplement. Ça m'empêche de dormir, ou ça me réveille", confie David, chasseur-alpin depuis 22 ans. Il est aujourd'hui membre de la maison Athos de Brison-Saint-Innocent (Savoie), dirigée par René, ancien officier des troupes de Marine. "J'ai eu de nombreux soldats, que ce soit en Bosnie ou en Afrique, qui sont revenus marqués par ce qu'ils ont vécu, soit pour la perte d'un frère d'arme, soit pour avoir vu des situations compliquées", explique-t-il. 

"Il y a cette fraternité, cette entraide qu'on a gardée"

La maison Athos est un lieu non-médicalisé, accessible sur les conseils d'un psychiatre militaire. David, qui y séjourne depuis quelques semaines, assure qu'il "revi[t]" et a "même été au cinéma", une première depuis plusieurs années. Chaque jour, lui et ses frères d'armes choisissent leurs activités, comme du yoga. Patrick, également ancien chasseur-alpin, a été traumatisé suite à une opération militaire. Après plusieurs rechutes, il tente aujourd'hui de reprendre confiance en lui. "On a beau ne pas se connaitre au début, il y a ce lien. (…) Il y a cette fraternité, cette entraide qu'on a gardée", explique-t-il. Les secours à la maison Athos sont entièrement pris en charge par l'armée. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.