DIRECT. "Je suis derrière nos soldats", réaffirme Emmanuel Macron après la démission du chef d'état-major des armées

Le général François Lecointre va remplacer Pierre de Villiers.

Ce qu'il faut savoir

Emmanuel Macron a réagi à la démission du général Pierre de Villiers du poste de chef d'état-major des armées. "Je suis derrière nos soldats", a réaffirmé le chef de l'Etat, mercredi 19 juillet, alors qu'il était interrogé sur le sujet par France 2, en marge de sa visite sur le Tour de France.

 Le président de la République a jugé "ce n'est pas le rôle du chef d'état-major" de défendre le budget des armées, "mais celui de la ministre" des Armées, Florence Parly.

 Le général François Lecointre va remplacer Pierre de Villiers au poste de chef d'état-major des armées, a annoncé Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement.

Une démission sur fond de coupes budgétairesDans un communiqué, Pierre de Villiers considère "ne plus être en mesure d'assurer la pérennité du modèle d'armée auquel [il] croit", face aux coupes prévues dans le budget de la Défense. Le général évoque "les missions de nos armées qui ne cessent d’augmenter et les moyens capacitaires et budgétaires nécessaires pour les remplir". Bercy a réclamé 850 millions d'euros d'économie cette année aux armées, dans un contexte global de réduction de 4,5 milliards d'euros des dépenses de l'Etat.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ARMEE

19h30 : Je vous confirme la haie d'honneur et les applaudissements pour le CEMA. Tout le personnel de Balard plus certains militaires d'autres sites parisiens sont venus lui dire un dernier au revoir avant qu'il rejoigne sa voiture pour la dernière fois! Très émouvant

19h30 : Le chef d'état-major des armées démissionnaire, le général Pierre de Villiers, a donc quitté le ministère de la Défense à Paris (15e) sous les applaudissements et une haie d'honneur, comme le confirme un de nos commentateurs ainsi que cette photo du directeur de la Fondation pour la recherche stratégique.

19h04 : Qui est le général François Lecointre, qui remplace le démissionnaire Pierre de Villiers ? Issu de l'armée de terre, héros de la guerre de Bosnie, fin connaisseur de l'Afrique.. Franceinfo dresse son portrait.

Le général François Lecointre, le 5 mars 2013, à Bruxelles (Belgique). (GEORGES GOBET / AFP)

18h27 : Nous vous le disions à l'instant : Emmanuel Macron a été interrogé, à l'issue du Tour de France, sur la démission du général de Villiers. Après avoir rendu hommage à sa carrière, il a dit son soutien aux "soldats" français et à leur "familles". Voici la séquence :


(FRANCE 2)

18h29 : Selon nos informations, le chef d'état-major des armées démissionnaire, le général Pierre de Villiers, vient de quitter le ministère de la Défense à Paris (15e) sous les applaudissements et une haie d'honneur, composée de tous les généraux de l'armée de terre, air et mer.

18h20 : "Je suis derrière nos soldats et les familles de militaires."

18h24 : "Je veux rendre hommage au général de Villiers."

Avant de quitter le plateau de "Vélo Club" sur France 2, Emmanuel Macron s'exprime sur la démission du chef d'état-major. Il parle aussi du général Lecointre, nommé ce matin, comme d'un "héros".

17h42 : "C'est un excellent choix, il n'y a pas d'erreur de casting."

Interrogé par franceinfo, le général Bertrand Soubelet, ancien numéro trois de la gendarmerie, applaudit la nomination de François Lecointre au poste de chef d'état-major des armées, après la démission de Pierre de Villiers.

15h52 : Voici la séquence en question :

(FRANCE 3)

15h52 : "[Le général de Villiers] a parfaitement le droit d'exprimer son désaccord avec le chef des armées. Mais comme un militaire, il ne peut contester le choix qui a été fait par son chef. Il a donc tiré les conséquences du choix qu'il avait lui même exprimé (...). Dans cette affaire, chacun est dans son rôle."


Le Premier ministre répondait au député socialiste Olivier Faure, qui avait critiqué l'exécutif sur la démission du général Pierre de Villiers, en affirmant que "même Jupiter devrait savoir distinguer l'autorité de l'autoritarisme".

15h47 : Sifflée, puis applaudie. Voici la séquence en vidéo de la ministre des Armées, Florence Parly, devant les députés :

(FRANCE 3)

15h46 : @anonyme : La ministre des Armées a bien répondu au député qui lui a posé une question. La démission, "c'est le choix du général de Villiers et je le respecte. Je souhaite rendre hommage à l'action du général de Villiers, pour son action (...) et pour la transformation réalisée du ministère qui fait que l'armée française est une des meilleures au monde", a-t-elle déclaré.

Elle a également salué le nouveau chef d'état-major des armées, le général Lecointre. "C'est un officier d'une qualité exceptionnelle. Il a toute ma confiance pour relever les nouveaux défis qui l'attendent, c'est ce que je lui dirai dans quelques heures."

15h46 : Florence Parly a-t-elle réagi ou est-elle toujours silencieuse?

15h46 : La France dispose d'un nouveau chef d'état-major des armées. Mais à quoi sert-il ? Cette crise entre l'exécutif et l'armée est l'occasion de rappeler le rôle du chef d'état-major des armées.

15h32 : "Votre silence est assourdissant." Pendant les questions au gouvernement à l'Assemblée, la ministre des Armées, Florence Parly, a été interpellée par le député (LR) du Var Jean-Louis Masson sur la démission du chef d'état-major des armées. "Cette démission est un événement exceptionnel. Madame la ministre, comment allez-vous expliquer cette décision à nos armées ?"

14h27 : Le général Pierre de Villiers a déposé son képi. Le chef d'état-major des armées a donné sa démission à Emmanuel Macron qui l'a acceptée. Un événement qui prolonge la crise entre l'exécutif et l'armée. Je fais le tour des cinq questions qui se posent après cette démission.

14h12 : "Dans l'histoire de la Ve République, je ne vois pas d'autres exemples d'une crise aussi publique, aussi ouverte et aussi violente."


Interrogé par Louise Hemmerlé pour franceinfo, l'expert en stratégie militaire Pierre Servent estime que le général de Villiers a été poussé à la démission par le recadrage public d'Emmanuel Macron, qu'il considère être "une faute politique importante [...] qui traduit un manque de connaissance du monde militaire".

13h52 : @mathieu34400 et @Anonyme : La question n'est pas stupide ! Le chef d'état-major assure le commandement des opérations militaires. Il a un lien "direct" avec le président de la République, chef des armées. Quant au ministre de la Défense, il est, lui, responsable de l'emploi des forces armées, mais donc pris entre les deux, explique L'Opinion.

13h47 : Question stupide : à quoi sert le chef d'état-major des armées?

13h47 : On parle beaucoup du chef d'état-major des armées, mais quel est son rôle?

13h45 : Avec un peu de retard, lié à la nomination du nouveau chef d'état-major des armées, voici les contenus que vous consultez le plus en ce moment :

• Le général Pierre de Villiers, chef d'état-major des armées, annonce sa démission ;

Notre direct sur les conséquences de cette démission ;


Notre direct sur la 17e étape du Tour de France que nous suivons avec attention.

13h33 : "Le général Lecointre est un héros." Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement, a annoncé et commenté la nomination du général François Lecointre au poste de chef d'état-major des armées, lors du compte-rendu du Conseil des ministres.

13h33 : Le budget de la Défense pour 2018 permettra "de protéger le pays", assure Christophe Castaner qui cite Emmanuel Macron.

13h29 : Au milieu des louanges, Christophe Castaner a tout de même glissé un "hommage" au général de Villiers, notamment "dans ses états de service". Il a jouté que le président de la République avait aussi "salué les femmes et les hommes qui ont accompagné [Pierre de Villiers] dans sa mission".

13h26 : "C'est un général jeune. C'est essentiel d'avoir quelqu'un qui est né en 1962. Il pourra accompagner le grand projet que nous avons pour l'armée."

Christophe Castaner a insisté sur l'âge du nouveau chef d'état-major des armées. Son prédécesseur était sur le point, lui, de partir à la retraite.

13h24 : Le général Lecointre "a une solide expérience inter-armée. Il a pu démontrer dans sa carrière une expérience de terrain et de combat, particulièrement important pour la période actuelle."

13h29 : Christophe Castaner confirme que le général François Lecointre est nommé chef d'état-major des armées. Il loue les qualités de cet homme et n'hésite pas à le qualifier de "héros, reconnu comme tel dans l'armée".

13h11 : bon courage au general Lecointre qui a été au combat avec le 3e RIMa de Vannes. Fiers des Marsoins et des Bretons

13h11 : Il m'a l'air d'avoir un parcours intéressant et glorieux, ce général Lecointre... J'espère qu' il saura tenir des propos dans un langage plus châtié que celui du général de Villiers.

13h10 : Mon frère est officier...et en Afghanistan, il a failli faire un plongeon de 40 mètres avec son véhicule, parce que le budget de l'armée ne permettait pas d'acheter des chaînes à neige... Dieu merci, il a heurté un obstacle qui a immobilisé le véhicule 5 mètres seulement avant le grand saut... Que Macron mette l'uniforme ! Car à si je ne me trompe pas, il n'a pas fait le service militaire...

13h10 : Je suis militaire et si je critique mes chefs, même dans une sphère privée, j'en prends pour mon grade et au minimum, je me fais recadrer. La légitimité s'accentue avec le grade même si elle n'est pas méritée. Nos chefs, même les plus mauvais, sont rarement remis en question puisque nommés par d'autres chefs. Le général de Villiers ne devait plus avoir l'habitude d'être contesté. Il a oublié qu'il avait lui aussi un chef.

13h09 : Beaucoup d'entre vous réagissent encore à la démission du général de Villiers dans les commentaires, mais d'autres préfèrent saluer l'arrivée de son successeur le général Lecointre.

13h01 : : Il est vrai que le général Pierre de Villiers devait être atteint par la limite d'âge le 26 juillet, date à laquelle il fêtera son 61e anniversaire. En prévision de cela, le général avait été prolongé d'un an par un décret de la ministre des Armées, Florence Parly, signé le 30 juin, publié au Journal officiel, le 12 juillet.

13h00 : Petit rappel que beaucoup oublient ou ignorent concernant le général de Villiers. Celui-ci était frappé par la limite d'âge cette année et devait donc partir à la retraite. C'est le président Macron qui l'a prolongé d'un an dans ses fonctions. Le fait qu'il démissionne ne fait que rétablir les choses à la normale.

12h56 : Voici le général Lecointre le 5 mars 2013, lors d'une conférence de presse sur la situation au Mali.




(GEORGES GOBET / AFP)

12h55 : Issu des troupes de la Marine, François Lecointre a notamment commandé le 3e RIMa et la 9e Brigade d'infanterie de marine. Il a également été le premier patron de la mission EUTM-Mali, de formation de l'armée malienne, selon L'Opinion qui lui avait consacré un article le 30 août 2016.

12h54 : Agé de 55 ans, issu de l'infanterie de marine, ce saint-cyrien a notamment servi au Rwanda pendant l'opération Turquoise puis en ex-Yougoslavie durant la guerre.

12h53 : Le général François Lecointre est l'actuel chef du cabinet militaire du Premier ministre, Edouard Philippe. Il a rejoint Matignon en septembre 2016, où il a été chef du cabinet militaire de Manuel Valls, puis de Bernard Cazeneuve.

12h49 : Le général François Lecointre va être nommé chef d'état-major des armées, annoncent des sources concordantes.

12h02 : @Yal C'est la ministre des Armées, Florence Parly, qui doit proposer un nom au président de la République, qui signe ensuite un décret de nomination. Quant au possible successeur de Pierre de Villiers, je n'ai pas d'informations à ce sujet. BFMTV évoque deux noms, sans certitude : l'actuel chef d'état-major de l'armée de l'air, André Lanata, général de 55 ans, et le général Grégoire de Saint-Quentin, 56 ans, actuel sous-chef d'état-major "opérations".

11h47 : Et surtout qui choisit le nouveau chef d'état-major ? Le président ? :)

11h47 : Qui devrait remplacer M. de Villiers ?