Cet article date de plus de cinq ans.

Ain : le secteur de la plasturgie peine à embaucher

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Ain : le secteur de la plasturgie peine à embaucher
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dans la Plastics Vallée, des postes restent vacants, faute de candidats.

Alors que le chômage a atteint un nouveau record en France, certains secteurs n'arrivent pas à embaucher. C'est le cas de la plasturgie. Dans l'Ain, la Plastics Vallée compte 350 entreprises. Plusieurs postes sont à pourvoir, mais les candidats ne sont pas là. France 3 s'est rendue dans une PME familiale de 80 salariés à Simandre-sur-Suran. Dans cette usine, au moins trois postes clés de la production sont à pourvoir depuis des années.

25 000 emplois

À la conception des moules ou en maintenance, il est impossible pour le patron, Thierry Convert de trouver un candidat qualifié. Avec son image peu glamour et le désintérêt des jeunes pour les filières techniques, la plasturgie a du mal à attirer de nouveaux salariés. Le cas de l'entreprise Convert n'est pas isolé.
Des formations permettent de faire évoluer les compétences, grâce à des certifications pour des métiers plus techniques, et fidéliser ainsi la main-d'oeuvre. En Rhône-Alpes, la filière plasturgie emploie 25 000 personnes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Métiers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.