VIDEO. Manger des insectes pour sauver la planète ?

Steaks aux grillons, pâtes aux vers de farine, insectes apéro… C'est le menu du restaurant parisien Inoveat, fondé par Laurent Veyet, persuadé que ce régime alimentaire contribuera à sauver la planète.

Brut.

Pour ceux qui n'ont jamais mangé d’insectes de leur vie, Laurent Veyet conseille de commencer par les vers de farine "qui ont une saveur un peu plus légère" que les grillons. Souvent, les clients viennent dans ce restaurant un peu par défi, juste pour goûter. Tous les plats au menu d'Inoveat contiennent des insectes, parfois incorporés sous forme de poudre.

Les grillons et vers de farine sont les deux seuls insectes élevés en France. Leur élevage est très simple : ils mangent des épluchures de légumes ou des céréales, en très faible quantité. Ils grandissent dans des boîtes, chauffées à 30 °C et ventilées. Pas besoin de grandes surfaces ni d'eau, les fermes d'insectes polluent donc très peu.

Plus protéinés et moins polluants que la viande

Manger des insectes permet l'apport de beaucoup de protéines, beaucoup plus concentrées que dans le bœuf. De plus, tout se mange dans l'insecte. "Du coup, on n'a pas de pertes", précise Laurent Veyet. La consommation d'insectes est donc beaucoup plus écologique.

Par ailleurs, contrairement aux bœufs qu'il faut nourrir pendant plusieurs années, la croissance des insectes est très rapide. Pourtant, aujourd'hui, manger des insectes coûte plus cher que de manger de la viande. Mais le restaurateur en est sûr : "D'ici quelques années (…) ça va devenir très abordable."

VIDEO. Manger des insectes pour sauver la planète ?
VIDEO. Manger des insectes pour sauver la planète ? (BRUT)