Loi alimentation : le relèvement du seuil des reventes à perte pose question

La loi alimentation va arriver au Sénat fin juin. La question du relèvement du seuil des reventes à perte est l'une des mesures censées améliorer les revenus des agriculteurs. Sur ce point, le monde agricole est méfiant.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Pour remonter les prix payés aux agriculteurs, une mesure phare de la loi sur l'alimentation impose à la grande distribution de relever le seuil de revente à perte. Aujourd'hui, la grande distribution ne peut pas vendre un produit en dessous du prix qu'elle a payé. Avec l'obligation de relever les prix bas, certains producteurs espèrent en tirer un avantage. Mais pour y arriver, encore faut-il que cette augmentation soit répercutée au premier maillon de la chaîne. Car beaucoup de producteurs utilisent des intermédiaires pour vendre leurs produits.

Un cadeau à une partie de la grande distribution ?

Une partie de la grande distribution doute elle aussi de l'efficacité de cette mesure. Elle aura aussi une conséquence sur le porte-monnaie des Français. L'association de consommateurs UFC-Que Choisir regrette l'absence de contreparties pour les enseignes. Prévue pour une durée de deux ans, cette mesure sera ensuite évaluée afin d'estimer son impact sur le monde agricole.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pour rappeler leur mal-être aux visiteurs, des éleveurs avaient affiché ce type de messages dans les allées du Salon de l\'agriculture, le 26 février 2016. 
Pour rappeler leur mal-être aux visiteurs, des éleveurs avaient affiché ce type de messages dans les allées du Salon de l'agriculture, le 26 février 2016.  (MAXPPP)