Glyphosate : quelle décision prendra l'Union européenne ?

Le journaliste Valéry Lerouge se trouve en direct de Bruxelles (Belgique) où la France votera contre le renouvellement du glyphosate. Mais elle n'est pas la seule autour de la table. Hors de l'Union européenne, des pays comme le Sri Lanka ont banni ce pesticide.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ce lundi 27 novembre, les États membres de l'Union européenne auront à se prononcer sur le glyphosate. "Il y aura les 28 États membres et c'est leur dernière occasion de tenter de se mettre d'accord pour renouveler pour cinq ans le pesticide controversé, dont la licence expirera le 15 décembre prochain. Or, la France est intransigeante et elle votera contre, comme une poignée d'autres États membres. [...] Il y aura une quasi-majorité d'États qui sont pour. [...] Quelques gros abstentionnistes pourraient techniquement faire pencher la balance demain", commente Valéry Lerouge.

Des problèmes de santé qui ont semé le doute au Sri Lanka

Certains pays n'ont pas tant tergiversé sur le cas du glyphosate : c'est le cas du Sri Lanka, qui l'a interdit du jour au lendemain. Depuis deux ans, les riziculteurs ont appris à faire sans. Certains accusent les produits chimiques d'avoir contaminé leurs puits et l'eau qu'ils buvaient. Dans les hôpitaux, le nombre de patients atteints de maladies rénales ne cesse d'augmenter. Tous les docteurs n'accusent pas le glyphosate ; beaucoup parlent de maladie inexpliquée. Mais le docteur Channa Jayasumana, lui, en est sûr et a fait pression pour que le glyphosate soit interdit.

Le JT
Les autres sujets du JT
(JEAN-MARC QUINET / MAXPPP)