Feuilleton : la fève blanche de Madagascar (1/5)

Le salon du Chocolat ouvrira ses portes le 31 octobre prochain à Paris. À cette occasion, France 2 est parti à Madagastar où est cultivée la fève blanche.

Savoureux et généreux, le chocolat est un petit péché qui fait tourner bien des têtes. Tout vient d'une petite fève qui fait les grands crus. Au large de l'Afrique, au milieu de l'océan Indien, le cacao a trouvé son paradis : Madagascar. François Pralus est l'un des meilleurs chocolatiers au monde. 14 boutiques en France et des chocolats qui se vendent aux quatre coins de la planète. Très loin de Roanne (Loire), sa ville d'origine, il n'hésite pas à donner de sa personne s'il le faut. Une aventure qui a commencé pour cet artisan il y a presque vingt ans, à Nosy Be, cette île paradisiaque au nord-ouest de Madagascar.

La cueillette, une affaire de femmes

Plusieurs fois dans l'année, François Pralus emprunte un chemin chaotique pour se rendre jusqu'à sa plantation de cacao. Après avoir acheté une parcelle de 17 hectares, il a fallu la défricher et planter les 17 000 cacaoyers. Aujourd'hui, ces arbres commencent enfin à dévoiler leur générosité. La cueillette est une affaire de femmes et se fait toujours de la même façon. Les cabosses sont immédiatement vidées de leurs fèves.

Le JT
Les autres sujets du JT
les fèves de cacao sont sélectionnées à la main par les femmes.
les fèves de cacao sont sélectionnées à la main par les femmes. (Géo Giulio Di Sturco)