Ces Françaises qui changent de vie pour devenir agricultrices

Le retour à la terre à la campagne est un rêve pour de plus en plus de citadins. Pas facile de changer de vie, mais certains ont sauté le pas.

France 3

Mélanie travaillait loin des bêtes. Elle était prothésiste dentaire pendant cinq ans. Elle a d'abord subi son changement de vie après deux licenciements économiques. Elle ne gagne que 900 euros par mois et s'est endettée de 200 000 euros pour reprendre l'exploitation agricole de son père dans l'Indre. Elle a brusquement changé de vie et il a fallu le faire accepter à son mari qui a gardé son métier de commercial.

Retour au pays d'enfants d'agriculteurs

D'autres, après s'être écartés de la ferme familiale, y sont revenus, comme un héritage qui les rattrape. Elsa a travaillé six ans dans la restauration de bâtiments avant de tout plaquer et de revenir dans l'exploitation de ses parents dans la Creuse. D'abord surpris par ce choix, ses parents ont accueilli la nouvelle avec soulagement, car ils prennent leur retraite dans trois ans. Malgré ces retours à la terre, en France, près de 6 000 exploitations fermeraient chaque année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des moutons photographiés au Salon de l\'agriculture, à Paris, le 26 février 2019.
Des moutons photographiés au Salon de l'agriculture, à Paris, le 26 février 2019. (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)