Agriculture : une laiterie artisanale en plein Paris

Les circuits courts n'ont pas leur place qu'à la campagne. À Paris, un jeune homme a ouvert une laiterie artisanale, où il vend ensuite ses produits.

FRANCE 2

Quatre fois par semaine, Paul Zindy se rend dans le petit village d'Épiais-Rhus (Val-d'Oise) pour collecter 500 litres de lait de la traite de la veille au soir. "J'ai longtemps travaillé avec des fromagers, j'ai eu envie de mettre la main à la pâte, mais le seul souci est que j'habite à Paris", explique-t-il. Rien d'impossible, pourtant, et le jeune homme a voulu passer au-dessus de cette contrainte.

70 heures de travail par semaine

Dans sa laiterie, où l'atelier transparent est visible depuis la rue, une volonté du fondateur, il transforme donc le lait en yaourts et fromages, notamment. Il a recruté deux apprentis pour l'aider, deux novices qui voulaient eux aussi se lancer dans une aventure du genre. En moyenne, Paul Zindy a besoin de 10 litres de lait pour faire 1 kg de fromage. Chaque après-midi, le jeune homme vend sa production dans sa boutique. Il ne regarde pas ses horaires, travaille jusqu'à 70 heures par semaine, mais ne s'en plaint pas. C'est le début de son aventure.

Le JT
Les autres sujets du JT
Paul Zindy dans sa fromagerie parisienne.
Paul Zindy dans sa fromagerie parisienne. (FRANCE 2)