Agriculture : les chasseurs doivent passer à la caisse pour les dégâts causés par les sangliers

Publié
Agriculture : les chasseurs doivent passer à la caisse pour les dégâts causés par les sangliers
FRANCE 2
Article rédigé par
C.Arnold, E.Daeschler, V.Lavigne - France 2
France Télévisions

Le Conseil constitutionnel a estimé que c'était aux chasseurs d'indemniser les agriculteurs pour les dégâts des sangliers dans leurs champs.

C'était déjà le cas, le Conseil constitutionnel n'a fait que confirmer une mesure déjà présente. Les chasseurs devront continuer à payer les agriculteurs pour les dégâts des sangliers dans leurs champs. Les chasseurs, eux ne sont pas d'accord avec cette décision.

Un fléau pour les agriculteurs et un poids pour les chasseurs

Les sangliers sont de plus en plus nombreux au grand désarroi des agriculteurs. Pâtures retournées, champs retournés et saccagés, ils sont devenus un fléau pour les agriculteurs. Les chasseurs ont donc dû payer la somme de 65 millions d'euros en 2019. Toutefois, ils ne veulent plus être les seuls à passer à la caisse. "On va perdre un certain nombre de chasseurs et puis il faudra trouver une solution. Si certains lots ne sont pas reloués d'ici deux ans, que va-t-il se passer ?", peste Frédéric Obry, administrateur de la fédération des chasseurs du Bas-Rhin.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.