Agriculture : la production de thé menacée par le dérèglement climatique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Agriculture : la production de thé menacée par le dérèglement climatique
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le thé risque-t-il de perdre de sa saveur ? C'est ce que craignent les Anglais face au réchauffement climatique, qui pourrait bien atténuer son goût voire nuire à sa production.

Les Britanniques, si attachés au "tea time", sont inquiets. Leur boisson nationale est menacée. Face aux températures record, la culture du thé est en danger, en Afrique comme en Asie. Pour les producteurs de thé, les dégâts sont irréparables. "Même quelques degrés de différence affectent le goût, la qualité et parfois même, comme au Kenya, la production tout entière", explique un producteur de thé anglais.

Une chute des stocks à prévoir

Le théier, l'arbre qui produit la feuille de thé, a besoin d'une température chaude et humide pour se développer. Mais le dérèglement climatique intensifie les sècheresses et les pluies. Au Kenya, le premier exportateur mondial, pourrait voir ses récoltes s'effondrer de 40% dans les 30 prochaines années. Pour les Britanniques, qui consomment 9 milliards de litres de thé chaque année, ce serait catastrophique. "Je vais faire beaucoup de provisions et cacher mes stocks", confie un homme amusé et inquiet à la fois. Une seule plantation fait pousser des théiers en Angleterre. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.