Cet article date de plus de dix ans.

Non, la courbe du chômage ne devrait pas s'inverser à la fin 2013

Selon l'OCDE, chômage devrait continuer à augmenter en France jusqu'à fin 2014.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des demandeurs d'emploi attendent dans une agence Pôle emploi de Pantin (Seine-Saint-Denis), le 25 mars 2013. (FRED DUFOUR / AFP)

L'embellie promise par François Hollande n'est pas pour demain. L'OCDE table sur une poursuite de la hausse du chômage en France à la fin 2014, selon ses dernières prévisions publiées mardi 16 juillet. L'organisation appelle le gouvernement de Jean-Marc Ayrault à "s'attaquer" aux "défis structurels" du marché de l'emploi.

Dans son rapport annuel "Perspectives de l'emploi", l'Organisation de coopération et de développement économiques prévoit un taux de chômage à 11,2% en France au dernier trimestre 2014, contre 10,7% au 2e trimestre 2013. Plus de cinq ans après le début de la crise financière mondiale, l'OCDE note que la France "fait face à un chômage durablement élevé et persistant" et que "le marché du travail français peine à se redresser".

"La part des jeunes qui ne sont ni en emploi, ni scolarisés, ni en formation, a augmenté de 2,8 points entre 2007 et 2012", relève également l'organisation internationale, qui appelle à investir dans une stratégie améliorant les taux d'emploi à la fois des jeunes et des seniors, les deux catégories d'âge les plus frappées.

"Je me bats" pour l'emploi, a réaffirmé le chef de l'Etat le 14 juillet, alors que le nombre de demandeurs d'emploi sans activité est actuellement de 3,26 millions, un record historique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.