Cet article date de plus de huit ans.

Chômage : Hollande pointe la responsabilité de Sarkozy

En marge de l'Assemblée générale de l'ONU à New York, le président réagissait à la nouvelle hausse du chômage en France.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
François Hollande a rendu une visite surprise aux familles des victimes de la rixe mortelle de vendredi. (EMMANUEL DUNAND / AFP)

ECONOMIE - Le président de la République, François Hollande, à invoqué "une situation dont nous héritons" en réaction à la nouvelle hausse du nombre de demandeurs d'emplois au mois d'août en France. "Nous avons 3 millions de chômeurs dans notre pays (qui) ne sont pas venus depuis 4 mois, ils sont là, une situation dont nous héritons", a déclaré le chef de l'Etat en marge de l'Assemblée générale de l'ONU, mercredi 26 septembre. "Nous allons tout faire, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault et moi-même, pour endiguer puis ensuite faire reculer le chômage", a-t-il enchaîné.

FTVi

Même défense pour Michel Sapin, le ministre du Travail, qui pointe du doigt le précédent président. Il a déclaré, mercredi sur BFMTV, que ces chiffres étaient "l'échec principal de Nicolas Sarkozy". Le ministre a notamment déploré la situation des moins de 25 ans, estimant qu'il y a "beaucoup trop de jeunes" qui n'ont "connu que le chômage". Sans plus de précisions, il a assuré que "nous [le gouvernement] agissons contre le chômage".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chômage

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.