Cet article date de plus d'un an.

Chômage : un nouveau durcissement des règles d'indemnisation en vue

Publié
Chômage : un nouveau durcissement des règles d’indemnité en vue
Chômage : un nouveau durcissement des règles d’indemnité en vue Chômage : un nouveau durcissement des règles d’indemnité en vue
Article rédigé par France 2 - G.de Florival, A.Girault-Carlier F.Badaire, A.Bouville, L.Michel
France Télévisions
France 2
Un projet de décret prévoit de durcir les règles de l’assurance-chômage, lundi 26 décembre. L’ensemble des syndicats dénonce la mesure.

Après un premier tour de vis il y a quelques semaines, l’exécutif veut aller plus loin dans la réduction de la période d’indemnisation si le taux de chômage passe sous les 6%. Ce projet de décret est inacceptable pour une demandeuse d’emploi qui peine à trouver des gardes d’enfant. "Avec le télétravail, c’est dur de trouver des familles parce que les gens gardent leurs enfants à la maison", déplore-t-elle. Mais pour d’autres, cela pourrait inciter certains à retrouver un travail plus rapidement.

Faire des économies

Dans le détail, si le taux de chômage s'établit au-delà de 9%, les règles restent inchangées. En revanche, s’il se situe entre 9% et 6%, les droits des demandeurs d’emploi baisseront de 25%. Avec un taux de chômage encore plus bas, les droits baisseront de 40%. La durée d’indemnisation maximale passerait donc de 24 à 18 mois et même 14 mois si la conjoncture s’améliore. Pour les syndicats, cela pénalisera les plus précaires. "Tout ça pour nous faire croire que c’est pour le bien des chômeurs. En réalité, ils vont faire des économies drastiques", dénonce Denis Gravouil, secrétaire général du syndicat FNSAC-CGT.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.