Bore-out : le harcèlement par l'ennui dans les entreprises

France 2 a recueilli le témoignage du premier salarié qui vient de réussir à faire condamner son employeur parce qu'il ne lui donnait pas assez de travail. C'est ce que l'on appelle le bore-out, l'ennui au bureau.

Voir la vidéo
France 2

Les crises d'épilepsie de Frédéric Desnard se sont déclarées il y a quatre ans, au moment des difficultés qu'il a rencontrées avec son employeur. Il s'occupe alors des services généraux d'une grande entreprise spécialisée dans le parfum haut de gamme. Après la perte d'un gros client, sa société ne lui confie plus aucune tâche. Pendant des mois, il souffre de bore-out, d'ennui au travail. Cette placardisation lui est vite devenue insupportable et a créé chez lui un sentiment d'inutilité.

Maladie et ennui au travail

"L'ennui au travail, c'est absolument terrible. Puisque d'abord vos collègues vous fuient. Vous, vous fuyez vos collègues, vous n'allez plus déjeuner avec eux, tout simplement parce que vous n'avez plus rien à leur dire. Vous vous détruisez psychologiquement, totalement", témoigne Frédéric Desnard. Sa santé se dégrade et il obtient six mois d'arrêt maladie durant lesquels son employeur le licencie. Les médecins ont pu établir une relation entre sa maladie et la situation d'ennui au travail. En 2015, avec son avocat, il porte plainte pour licenciement abusif. Son ex-employeur vient d'être condamné.

Le JT
Les autres sujets du JT
Bore-out : le harcèlement par l\'ennui dans les entreprises
Bore-out : le harcèlement par l'ennui dans les entreprises (France 2)