Cet article date de plus de quatre ans.

Sibeth N'Diaye : la réforme des retraites est "parfaitement constitutionnelle"

Publié
Durée de la vidéo : 9 min
Sibeth N'Diaye : la réforme des retraites est "parfaitement constitutionnelle" -
Sibeth N'Diaye : la réforme des retraites est "parfaitement constitutionnelle" Sibeth N'Diaye : la réforme des retraites est "parfaitement constitutionnelle" - ()
Article rédigé par France 2
France Télévisions

La porte-parole du gouvernement Sibeth N'Diaye est l'invitée des "4 Vérités" de France 2 lundi 3 février.

Le débat parlementaire sur la réforme des retraites débute avec un travail en commission lundi 3 février. De nombreux parlementaires ont d'ores et déjà critiqué le manque de temps consacré à l'examen du projet de loi. La porte-parole du gouvernement, Sibeth N'Diaye, ne pense pas que le gouvernement agisse trop rapidement. "Deux semaines de débats parlementaires sont déjà prévues. (...) Les autres réformes des retraites ont elles aussi été sous le même format de procédure accélérée".

Malgré le changement de modèle qu'implique le texte, elle l'affirme, la réforme se fera "selon le calendrier prévu par le gouvernement". Aucune inflexion n'est donc à prévoir du côté de l'exécutif. Le président du Sénat Gérard Larcher a beau juger inutiles les débats parlementaires tandis que se tient encore une conférence de financement, Sibeth N'Diaye balaie ses critiques d'un revers de la main. La conférence de financement a pour but de "donner des solutions pour que le système revienne à l'équilibre d'ici 2027. Les parlementaires seront ensuite parfaitement libres de transcrire, avec des amendements, des modifications le chemin qui a été proposé par les syndicats et le patronat".

Inflexibilité

Même si la contestation sociale et politique perdure, le gouvernement suivra son calendrier. Au sujet du record d'amendements déposés, près de 22 000, dont pas moins de 19 000 à l’initiative de La France insoumise. Une "stratégie d'obstruction parlementaire" selon Sibeth N'Diaye. Quant à la poursuite de la grève chez les avocats, la porte-parole du gouvernement voit dans cette mobilisation "des questions sur leur avenir"  invoquant une "paupérisation de la profession". Elle tient à rappeler que les avocats "ont été écoutés".
Sibeth N'Diaye, pour répondre aux multiples attaques, botte en touche. Le Conseil d'État, qui avait rendu un avis sévère sur le projet de loi, "n'a rien noté d'inconstitutionnel. La réforme est parfaitement constitutionnelle". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.