Nantes : des casseurs ont saccagé la ville en marge des manifestations

De nombreux heurts ont eu lieu hier, jeudi 31 mars, à l'issue de certaines manifestations contre la loi El Khomri. Reportage à Nantes (Loire-Atlantique).

FRANCE 2

À Nantes (Loire-Atlantique), la manifestation du jeudi 31 mars contre la loi El Khomri a donné lieu à de graves incidents. Ce vendredi matin, le réveil est amer pour les Nantais. Ce cafetier travaillait sur cette place lorsque les débordements ont éclaté. Il a dû fermer sa terrasse à toute vitesse. "On a fermé les portes vitrées, on a été obligé de plier la terrasse en 30 secondes", témoigne Sébastien Rougeyroles, patron de bar.

Des dizaines de milliers d'euros de dégâts

Hier, jeudi 31 mars, en marge de la manifestation de la loi Travail, 200 casseurs s'en sont pris aux vitrines des magasins et des banques. Il y a trois blessés légers parmi les forces de l'ordre et 16 personnes interpellées. Ce matin, les nettoyeurs s'attaquent au karcher aux vitrines taguées. Rien que les dégâts sur le tramway se chiffrent en dizaines de milliers d'euros. La mairie de Nantes a annoncé jeudi vouloir porter plainte contre les casseurs.


 

Le JT
Les autres sujets du JT